Lâcher prise ou comment accepter ce que l'on ne peut pas changer

On entend souvent qu’il faut « lâcher prise » dans certaines situations, et on pense souvent que cela veut dire « relax » ou « calme toi »…

Mais alors "lâcher prise" c'est-ce seulement se détendre et ne rien faire? ou bien plus que ça?


En cette période si particulière, « Lâcher prise » peut avoir des bienfaits, mais que vient faire la Sophrologie dans tout ça ?


Lâcher prise c’est renoncer à tout contrôler!

C’est abandonner le complexe d’Atlas portant le monde sur ses épaules mais cela n’exclut en rien notre aptitude à prévoir, à organiser ou ne nous dispense pas de nos responsabilités

Dans la vie, les choses se passent rarement comme nous l’avions prévu et chercher à tout contrôler entraine une dépense d’énergie inutile, génère du stress et de l’anxiété.

Lâcher prise ce n’est pas pour autant ne rien faire...

C’est agir dans la durée mais ce n’est pas se résigner ;

C’est être conscient de ses limites pour agir en prenant un temps de réflexion et en essayant de s’épargner les pensées parasites ou les émotions désagréables dans la mesure exacte de ses possibilités.

C’est avoir la capacité de prendre du recul pour trouver de nouvelles stratégies, c’est aller de l’avant avec un regard neuf et une posture différente.



Lâcher prise c’est profiter de l’instant présent

Même si il ne correspond pas toujours à nos attentes.

C’est être ici et maintenant sans penser à ce qu’on fera dans les heures et les jours qui viennent.

C’est garder son énergie pour agir, en renonçant à contrôler l’avenir nous sommes meilleurs ici et maintenant.

Car notre seule responsabilité réelle se trouve dans l’instant présent, nous n'avons aucune garantie sur le futur.

Lâcher prise c’est accepter d’apporter des changements dans nos manières de voir les choses et de nous percevoir

Accepter ce que l’on ne peut pas changer, c’est ne pas perdre son temps et son énergie sur des choses qui ne changeront pas.

Accepter c’est élargir notre façon de voir les choses, donner du sens, à travailler ce qui nous implique dans la relation à ce que nous avons du mal à accepter.

Accepter c’est choisir comment appréhender les évènements à sa manière.




Et la sophrologie dans tout ça ?

La démarche sophrologique favorise l’écoute du corps et de soi-même, ce qui nous apprend à vivre l’instant présent ; la sophrologie permet de prendre conscience de son corps, de ses limites, et de ses forces pour mieux se connaitre, apprendre à se faire confiance et ne plus être dans le contrôle.


Les différentes techniques proposées permettent de se recentrer afin de mieux gérer ses émotions, ses peurs, ses pensées, son corps.

La sophrologie permet une prise de conscience des sensations et phénomènes présents ici et maintenant et un entrainement régulier permet de mieux gérer les obstacles du quotidien.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout