Créer sa bulle et se sentir protégée pour activer le cercle vertueux de la naissance

Pour optimiser la mise en place du cercle vertueux de la naissance, il est possible de mettre un certains nombres de chose en place qui aiderons à vivre l’accouchement selon ses choix et ses besoins.


Mettre au repos le cerveau qui pense :

La sécrétion d’ocytocine permet la mise en place des contractions et active également la production d’endorphines qui permet à la femme de peu à peu quitter ses résistances et d’inhiber le cerveau qui pense (néocortex) pour se mettre dans sa bulle.

Mais l’ocytocine a besoin de conditions favorables pour être sécrété : dans un premier temps la femme doit se sentir protégée, en sécurité.

Il faut alors supprimer tout ce qui peut stimuler le néocortex :

  • la lumière,

  • le froid,

  • la faim,

  • les questions,

  • les inquiétudes,

  • ou tout qui qui pourrait attirer son attention.

A ce moment-là, la femme a besoin : d’intimité, de pénombre, de silence, de chaleur et de sécurité.


Pour rappel : les peurs, le stress, l'inconfort déclenchent la sécrétion d'adrénaline qui peut provoquer un ralentissement ou un arrêt des contractions.

A l'inverse les sentiments de sécurité, de sérénité et d'intimité induise la sécrétion d'ocytocine qui permet des contractions efficaces, et un travail plus rapide.



Créer un environnement rassurant qui procure de l’intimité et de la sécurité:

Lumière tamisée, vêtements confortables, musique, objets, tapis au sol, ballon, couverture… ou tout autre élément nous permettant se sentir bien en confiance pour vivre ce moment.


Faire un projet de naissance :

Pour que l’équipe qui va vous accompagner lors de la naissance soit informée du projet sans devoir vous solliciter et informer la personne qui sera là avec vous pour qu'elle ait toutes les informations afin d’être un intermédiaire et un soutien pendant l’accouchement.


Chaque accouchement est unique, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’accoucher, il s’agit juste de trouver ce qui est juste pour soi et son bébé en fonction du contexte.



La sophrologie pour mettre au repos le cerveau qui pense (néocortex), se reconnecter à ses sensations corporelles, ses ressentis, ses besoins, se projeter positivement, développer sa confiance en soi et en son corps, tisser le lien avec son bébé.


N'hésitez pas à échanger avec votre sage-femme et votre médecin pour la mise en place de votre projet de naissance et pour toutes les questions que vous vous posez.

7 vues0 commentaire